L'artiste

 

 

J’ai tout d’abord découvert l’aquarelle, ses jeux de lumières, ses transparences.
Puis l’acrylique, que j’utilise désormais en y mêlant pigments et autres matériaux.
A la lumière est venue s’ajouter la texture, l’inscription du temps dans la matière.
Depuis peu, j’intègre également des fragments de mes propres photographies captées au hasard de déplacements, de voyages.

Les différentes techniques que j’emploie évoquent le processus d’inscription du temps dans la matière :collages, superpositions, associations de différentes textures, griffures, ponçage, usure …
La peinture naît alors du jeu entre les différentes phases de travail, épaisseurs plus ou moins érodées, éléments à la fois révélés et partiellement enfouis, occultés.

L’espace d’une toile je tente de retenir, de fixer l’émergence d’une écriture informelle inscrite à la fois par le temps qui passe et par les multiples entrelacs de l’activité humaine.
S’y invitent des éléments plus personnels comme le rapport à la mémoire, l’imprégnation de l’histoire, réminiscences… l’écriture également…
Je cherche à évoquer ce que je nomme parfois les « rencontres silencieuses », rencontres invisibles, éphémères le plus souvent ; interférences et empreintes de vies multiples inscrites au fil du temps, au fil des lieux…
 

 

Chaque peinture comme un voyage à réinventer
rituel secret dont le sens se dérobe le plus souvent
….et parfois la rencontre d’une évidence….
 


 


« Marie Hémon Delaunay met tout de son être, tout de son cœur, et sûrement un peu de notre âme, puisqu’elle nous touche, là, où la passion résonne. »

S. Ferré mars 2007
 

 

« Les techniques mixtes sur toile de Marie Hémon Delaunay captivent le regard par la douceur qui en émane alors même que ce qu’elle y peint peut montrer une réalité déshumanisée et solitaire… ».
« Artiste peintre autodidacte, elle manie l’art de faire passer des messages de solidarité et d’amour de l’Autre avec délicatesse et retenue… »
« Une manière artistique originale, sensible et porteuse d’émotion d’évoquer l’homme, ses rencontres silencieuses, les strates de sa vie.
Un kaléidoscope abouti et soigné qui rappelle l’art des graffiti des années 1980. Du bel art. »

E. Sala « extraits » l’écho du centre mars 2008
 


« Palimpsestes de la mémoire, ses tableaux abstraits enferment secrètement la dimension temporaire du vécu, mémoire compacte, géométrique et fermée. Les rouges allument et brûlent les anecdotes, les noirs les aspirent. La biographie personnelle disparaît au bénéfice de quelque chose qui est plus fort qu’elle, le signe, la peinture. »

« Ses toiles figuratives montrent combien la réalité de la vie urbaine est immédiatement perceptible au bout de son pinceau, dans ses collages, grattages et clichés photographiques.
De cette réalité, l’artiste en retient les détails, descriptions, fragments privilégiant avant tout les signes qui évoquent la dimension humaine nidifiée dans les coins des villes.
Marie Hémon Delaunay veut être l’artiste témoin, porté par un engagement poétique, au service de l’humain. »

« L’écriture est une, écrit Roland Barth : « Le discontinu qui la fonde partout fait, de tout ce que nous écrivons, peignons, traçons, un seul texte – le monde entier s’incorpore à la lettre, la lettre devient image dans le tapis du monde ».

Ileana Cornea (critique d’art) février 2008 « extraits »


 

 

Dernières expositions

 

2008

Juillet-Août : Collonges sur Salève Centre International Arts Emotions
Juin : Boulogne sur Mer Exp. coll. « Ô fourneaux » Blockhaus port
Février : Neuilly sur Seine Hôtel des ventes Drouot (Me Aguttes)
Février- Mars : Limoges Galerie Saint Pierre

2007

Juin- Juillet- Août- Septembre : Sainte Marie en Ré Hôtel Atalante

Janvier -Février- Mars –Avril : Vannes Le carré blanc

2006

Novembre- Décembre : Vannes Galerie « des Arts et des Hommes »
Juillet- Août : Vannes Galerie Atelier 13
Avril- Mai- Juin : Vannes Galerie « des Arts et des Hommes »
Janvier- Février- Mars : La Trinité sur mer Casino

2005

Octobre -Novembre : Vannes Galerie « des Arts et des Hommes »
Février- Mars : Vannes Galerie « des Arts et des Hommes »

2004

Mai - Juin : Vannes Galerie Les Funambules exp. collective
Nantes La Haute Forêt

2003

Octobre - Novembre : Lyon - biennale off - Galerie Epices et Arts
Mai- Août : Vannes Galerie Alizarine
Mars : Nantes La Haute Forêt

2002

Mai : Lyon Galerie Epices et Arts
Juillet- Août : Auray exp. coll. itinérante « de l’Art contre l’Oubli »